Pourquoi utiliser Bootstrap ?

Bootstrap est une bibliothèque contenant les codes des langages suivants : HTML5, CSS3 et JavaScript. C’est un projet open-source qui permet de créer des applications web qui s’adaptent aux écrans des PC, tablettes et smartphones grâce à son système de grille flexible et extensible.

Il fournit des composants graphiques tels que les boutons, les libellés, les icones, les formulaires, les miniatures, les outils de navigation et autres éléments interactifs pour garnir l’interface d’un site web.

La version 4 de Bootstrap que nous allons étudier supporte Microsoft Edge, la version 10 et 11 d’Internet Explorer. Sur mobile et tablette, Bootstrap4 est prise en compte à partir de la version 10 du système d’exploitation de Windows et pour IOS et Android tous les navigateurs modernes sont supportés par Bootstrap4.

Sur les écrans des ordinateurs, quel qu’en soit le système d’exploitation, Bootstrap4 supporte tous les navigateurs modernes à l’exception du navigateur Safari qui n’est pas supporté sur Windows.

Bootstrap4 est compatible avec la majorité des navigateurs modernes sur les écrans des smartphones, des tablettes et ordinateurs, et offre un rendu net des pages web qui l’intègrent quel qu’en soit le système d’exploitation  qu’utilise le terminal qui accède ces pages. Une fois que Bootstrap est maitrisée, son utilisation est un vrai régal.

Comme tout projet, Bootstrap a des avantages tout comme des inconvénients, voici une liste de ses points forts et de ses points faibles.

Avantages :

  • La prise en main de Bootstrap est facile et rapide, Il fait gagner un temps considérable.
  • C’est une bibliothèque qui est compatible avec tous les navigateurs modernes.
  • C’est un projet placé sous licence open-source qui a une importante communauté très active. Elle propose régulièrement plusieurs autres composants très intéressants .
  • Bootstrap permet l’optimisation d’intégration du site grâce à ses classes.
  • Il est facilement personnalisable et modulable.
  • Bootstrap possède un système de grille flexible et extensible, il est orienté mobile first. Il permet de penser aux smartphones et aux tablettes en premier lors de la conception des pages web, ainsi les contenus essentiels sont proposés pour les petits supports et lors du passage aux écrans des ordinateurs les éléments secondaires sont ajoutés aux contenus essentiels (C’est un avantage non négligeable car les petits supports sont de plus en plus utilisés de nos jours pour la navigation).
  • Bootstrap permet de rendre un site web attrayant en y incorporant de jolis effets d’animation tels qu’un slider (défilement des images), des popups (les boites modales).
  • La documentation de Bootstrap est bien fournie, elle propose des exemples concrets de l’utilisation des composants de la bibliothèque avec les codes sources à l’appui.

Inconvénients

  • Bootstrap est lourd à charger, c’est dû aux plusieurs composants disponibles dans la bibliothèque non utilisés qui sont chargés sur les pages web au même moment que Bootstrap.
  • Ressemblance des sites, puisque de nombreux sites web utilisent Bootstrap sans faire quelques ajustements (En réalité ce n’est pas un soucis puisque vous pouvez  ajouter quelques lignes de code CSS pour offrir un design personnalisé à votre site).

NB :

Vous remarquerez que je fais mention de Bootstrap comme une bibliothèque et non un Framework dans cet article tout comme dans les articles précédents, ce qui sera le cas dans toutes les leçons. Quel est la différence entre une bibliothèque et un Framework ?

Une bibliothèque est une collection de fonctionnalités, d’outils utilitaires qui peuvent être utilisés dans un programme. De plus pour utiliser les fonctionnalités d’une bibliothèque, on fait appel à cette bibliothèque dans son programme. Ce qui est le cas de Bootstrap, il fournit un ensemble de classes et de composants sous forme de plugins utilisant la bibliothèque jQuery, et pour l’utiliser il faut le charger sur la page web.

Un framework incorpore des bibliothèques et fournit un environnement de développement ou le programmeur peut créer son propre programme en utilisant les bibliothèques du framework, ou il peut développer sa propre bibliothèque. Nous pourrons citer en exemple Qt qui est un framework écrit en langage C++, ou encore CN1(CodeNameOne) basé sur le langage Java.

Cours précédent                                                                                  Cours suivant

Voir la table des matières

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.